Se connecter
2017-2018
News
Le BF41 est MIRACULE

Le BF41 est MIRACULE

il y a 1 semaine

NATIONAL 3

Le BF41 est MIRACULE

ARTICLE NR. Châteauroux - BF41 : 1-1. Tenus en échec par les minots de la Berrichonne, samedi, les Blésois font malgré tout une bonne opération, Avoine/Chinon s’étant incliné dans le même temps.

 
Le leader douché d’entrée. Face aux jeunes Castelroussins, qui évoluaient sans aucun renfort de joueurs professionnels (en vacances depuis la veille au soir à l’issue de la dernière journée de Ligue 2), ni U19 nationaux réquisitionnés pour tenter de sauver l’équipe ce dimanche à Angers, les Blésois venaient à Châteauroux pour décrocher un succès qui devait les rapprocher de l’accession en National 2.
Sous une pluie battante, l’équipe du Loir-et-Cher exerce un pressing haut qui gêne les minots de la Berri. Ceux-ci s’en sortent cependant sans dommage. Mieux, sur l’une de leurs premières incursions dans le camp adverse, les Berrichons trouvent l’ouverture grâce à Margarita, bien seul au deuxième poteau sur ce corner (1-0, 12e).
Vexés par ce coup du sort, les Blésois accentuent la pression et se montrent menaçants sur le but de Martin comme sur ce coup franc de Mongomba (14e) ou ce face-à-face perdu par Soumah devant le gardien de la Berri. Rien n’y fait et les Castelroussins, libérés, exploitent le moindre contre comme sur cette frappe enroulée de Traoré déviée in extremis en corner. L’averse redouble d’intensité, pas les inspirations des visiteurs. Les Berrichons maîtrisent sans trop de difficulté et se montrent même les plus dangereux. Servi par Traoré, Margarita est ainsi tout proche de doubler la mise lorsqu’il se présente seul face au gardien blésois, Touré, qui joue bien le coup sur ce duel (30e).
Un match nul face à Saint-Cyr leur suffira samedi Les Blésois dominent certes, tout en se montrant trop imprécis. Il faut attendre la 39e minute pour voir une action bien construite de leur part, la tête de Soumah étant bien captée par le gardien de la Berri. L’occasion d’égaliser survient dans la foulée avec un coup franc idéalement placé à la limite de la surface que Duvoux ne parvient pas à cadrer.
Après cette fade première période, les Blésois ne repartent pas vraiment sur de meilleures bases alors que la pluie a cessé. Duvoux ne trouve toujours pas le cadre sur un nouveau coup franc bien situé (49e). Les passes mal ajustées sont toujours au rendez-vous dans un jeu qui manque globalement de vitesse.
On atteint l’heure de jeu et les Blésois ne justifient toujours pas leur statut. Ils s’énervent même, à l’image de Pérou averti pour contestation (60e) ou Duvoux pour une faute évitable (63e).
A mesure que le chrono avance, les esprits s’échauffent. Les Castelroussins croient évidemment de plus en plus en leurs chances, alors que les Blésois tentent malgré tout d’inverser la donne. L’entrant Slimani adresse le premier tir cadré de cette seconde période facilement capté par Martin (76e). La tête de Soumah (80e) ne passe pas bien loin. Mais ce sont les Berrichons qui finissent le plus fort. Schuler s’infiltre mais ne trouve que le petit filet (82e), Blonbou frappe et il faut la main ferme de Touré pour sortir le ballon du 2-0 (84e).
Alors que la défaite blésoise semble inexorable, Soumah trouve l’ouverture d’un tir de près qui trompe Martin dans le temps additionnel (1-1, 90e +2). Un petit miracle auquel s’ajoute un plus grand : la défaite d’Avoine/Chinon, concurrent direct pour la montée, sur son terrain, face à l’avant-dernier, Châteauneuf-sur-Cher (0-1).
Malgré ce match nul sur lequel il y a beaucoup à redire, les Blésois font finalement la bonne affaire du jour puisqu’ils comptent désormais deux points d’avance sur leurs rivaux. Un match nul samedi prochain face à Saint-Cyr-sur-Loire, lanterne rouge, leur suffirait pour valider leur ticket en National 2. Au vu de leur prestation d’hier, cela est un brin inespéré.

Mi-temps : 1-0. Arbitre : M. Soubise. Buts : Margarita (12e) pour la Berri. ; Soumah (90e +2), pour Blois. Avertissements : Da Silva (42e), Seco Gomes (72e) pour la Berrichonne ; Pérou (60e), Duvoux (63e), pour Blois. Berrichonne : Martin – Seco Gomes, Gonzales, Plisson, Cheriaux – Traoré, Blonbou (cap), Da Silva, Baret, Ngenga Nkasa, Margarita. Entrés en jeu : Schuler, Oyasase Blois : Touré, Orgebin, Pérou, Michelot (cap), Yirik – Rousseau, Kara, Duvoux, Soumah, Le Bosse, Mongomba. Entrés en jeu : Slimani, Moutala.

Voir toutes les news
publié par
auteur

Commentaires

dan rousse le dimanche 13 mai à 10:42

Bonjour à tous ,

Nous arrivons au terme de cette saison, et la corvée de lire les articles  de la  NR sur le Blois Foot 41.. Sur cet article nous avons je crois la plume du services des sports du journal.

je ne vais pas trop parler de son manque d'objectivité sur ce match, un pénalité un peu oublié a un moment important et les 10 dernières minutes ou Blois foot  à poussé mais de façon comme tout son match brouillonnne et sans justesse. Blois n'a pas été bon OK, mais de la a parlé de miracle, on sent le coeur lourd du journaliste saigner..

Une larme coule sur le papier quand il écrit: Malgré ce match nul sur lequel il y a beaucoup à redire ce journaliste insunue quoi! Nous savons tous qu'il n'est pas objectif et que ses souhaits sonr autres. Nous aurions bien voulu aussi qu'il s"étende un peu plus sur des situations discutable concernant Avoine, ( 3 machs reportés très facilement allant jusqu'à fausser le championnat, par-contre Blois jouant sur un terrain non homologué, Un arbitre d'Avoine qui dirige le mach contre Blois Bourges.) je vais m'arrêter là car la liste est encore longue. Blois foot 41 a une chance de monter et cette ascesion sera juste sportive et obtenu sur le près vert. Je rappelle que sur les deux maths contre Avoine le résultat  est un match nul et une victoire pour Blois .

Monsieur le Journaliste:" vous pouvez avoir des préfèrences, mais il faut les garder dans votre cercle privé et pas les faire partager avec les lecteurs de la NR.

Sportivement votre

Tkidan

Connectez-vous pour pouvoir participer aux commentaires.

FACEBOOK

VIDÉOS

PHOTOS

Montée en NMontée en NMontée en NMontée en NMontée en N