BLOIS FOOTBALL 41

Une passion, la formation


2017-2018
News
Le BF41 est passé tout près d’une grosse désillusion

Le BF41 est passé tout près d’une grosse désillusion

Publié le 14 mai 2018 par

Le BF41 est passé tout près d’une grosse désillusion

ARTICLE NR.

Châteauroux a bien failli devenir le théâtre des illusions perdues des Blésois, samedi soir. Menés rapidement, les Loir-et-Chériens ont réussi à égaliser par Soumah dans le temps additionnel et ont été tout heureux d’apprendre qu’en même temps, à la surprise générale, Avoine/Chinon s’était incliné sur son terrain face à Châteauneuf-sur-Loire, relégué depuis belle lurette.
Le Blois Foot 41 reste ainsi en ballottage très favorable pour accéder au National 2.
“ Un bon petit miracle à Avoine ” Le match. Face à une équipe de la Berrichonne Châteaurroux sans professionnels et avec ses meilleurs jeunes partis renforcer l’équipe U19, pas encore sauvée, les Blésois ont énormément souffert.
Ils ont encaissé une ouverture du score rapide et ont donc couru après le score pendant quasiment l’ensemble du match, faisant preuve de nervosité en seconde période. La même nervosité qui avait coûté deux cartons rouges face à Bourges 18, quelques semaines plus tôt. Sauf que cette fois-ci, les Loir-et-Chériens ont réussi à égaliser dans le temps additionnel.
François Jacob : « C’est scandaleux ! ». Le président du Blois Foot a eu des mots très durs à l’issue du match, vexé par la prestation de son équipe. « C’est scandaleux ! J’ai dit aux joueurs que si l’on avait joué comme ça toute la saison, on serait huitièmes et pas premiers. Je suis catastrophé, ce n’est pas digne d’un leader. »
Le coach, Loïc Lambert, embrayait sur le même mode. « On a fait un non-match. Je n’ai pas reconnu mes joueurs, certains semblaient avoir la peur au ventre. On a été incapables de jouer en équipe, en bloc, de faire un vrai match de foot. J’ai bien aimé les jeunes de la Berri mais pas mon équipe. Je retiens malgré tout qu’on n’a pas perdu, et qu’il y a eu un bon petit miracle à Avoine. »
Le « miracle » Châteauneuf. C’est en effet l’autre information de cette journée : Châteauneuf-sur-Loire, certain d’être relégué en fin de saison, est allé s’imposer sur le terrain du 2e, Avoine/Chinon (0-1), qui attendait pourtant un faux pas du leader blésois pour repasser devant. Les dirigeants et le staff blésois ont évoqué un « miracle » qui est forcément le bienvenu.
Le titre à portée de main. Blois compte donc désormais deux points d’avance sur Avoine/Chinon avant la dernière journée de championnat et comme les Blésois disposent du point-average particulier, un nul leur suffit pour s’assurer le titre. Ils vont accueillir la lanterne rouge, Saint-Cyr-sur-Loire, pour valider cette accession en National 2, samedi 19 mai à 18 h.
On aurait tendance à dire que l’affaire est très bien engagée. Mais il ne faudrait pas que le « miracle Châteauneuf » laisse place au « miracle Saint-Cyr ». Les joueurs ont leur avenir entre les mains et faute d’avoir déjà validé le titre face à Châteauroux, ils ont l’obligation de le faire à domicile.

Commentaires

Connectez-vous pour pouvoir participer aux commentaires.