BLOIS FOOTBALL 41

Une passion, la formation


2018-2019
News
N2 : Baana-Jaba : " J'ai eu la bonne réaction "
< | >

N2 : Baana-Jaba : " J'ai eu la bonne réaction "

Publié le 03 septembre 2018 par

N2 : Baana-Jaba :   J'ai eu la bonne réaction

Wilfried Baana-Jaba a marqué un superbe doublé contre Trélissac (2-0) alors qu’il était resté muet lors des trois premières journées et avait raté un penalty.

Si le Blois Foot 41 est deuxième après quatre journées (deux victoires, deux nuls) seulement devancé à la différence de buts par Moulins/Yzeure, il le doit à un collectif déjà très performant au sein duquel la performance d’un joueur a rejailli samedi soir, Wilfried Baana-Jaba, qui a marqué les deux buts de la victoire.
 

Quelle analyse faites-vous de ce succès ?

« Le contenu est très intéressant et valide tout le travail effectué dans la semaine. Le coach avait mis en place une stratégie qui consistait à bloquer leur milieu de terrain pour ne pas qu’ils lancent leurs attaquants qui sont très rapides. En première période, on l’a parfaitement respectée. Avec deux buts d’avance, on s’est dit à la mi-temps qu’ils allaient mettre plus d’intensité, mais on ne s’est pas relâchés, sauf en toute fin de match… ». “ Je ne me suis pas posé de questions ”

Comment jugez-vous le début de saison ?

« C’est un bon départ. Ça veut dire que la préparation a été bonne. Mais l’objectif n’a pas changé sous prétexte qu’on est premiers ex aequo. Cela reste le maintien. On ne va pas s’enflammer. En football, ça va vite dans les deux sens… »
 

A titre personnel, on vous sent heureux d’avoir réussi un doublé…

« Oui, ça fait plaisir d’ouvrir mon compteur. Je n’avais pas encore marqué et je restais sur un penalty raté la semaine dernière à Mont-de-Marsan (1-1). Ça m’a mis en colère car l’année dernière, je les avais tous réussis. J’ai eu la bonne réaction. »


Vous êtes-vous fixé un objectif individuel ?

« J’aimerais faire mieux que la saison dernière 13 buts en N3 ; 3 en Coupe de France). »
 

Racontez-nous vos deux buts…

« Sur le premier, je vois Kimmakon qui s’infiltre dans la défense. A cet instant, je sens qu’il va me la mettre en profondeur et d’ailleurs, il le fait très bien avec l’extérieur du pied. Sur ma prise de balle, j’arrive à éliminer le gardien et je marque dans le but vide. Ça paraît facile comme but, mais tout se joue au millimètre près. »
Et le second… « Je ne me suis pas posé de questions ! J’accélère et je tente ma chance à 20 m, légèrement décalé sur la gauche. La balle est brossée et finit en pleine lucarne. J’ai eu la réussite avec moi… »

Commentaires

Connectez-vous pour pouvoir participer aux commentaires.