BLOIS FOOTBALL 41

Une passion, la formation


2018-2019
News
N2 : BF41. Vostanic et Zivko de retour à Blois avec TRELISSAC

N2 : BF41. Vostanic et Zivko de retour à Blois avec TRELISSAC

Publié le 30 août 2018 par

N2 : BF41. Vostanic et Zivko de retour à Blois avec TRELISSAC

Entraîneurs de Blois en CFA 2 il y a dix ans, Vostanic et Slijepcevic sont aujourd’hui en poste à Trélissac, l’adversaire du BF41 ce samedi soir.

 
C’est une histoire comme le foot en regorge. Un entraîneur qui revient dans un stade pour affronter son ancienne équipe… C’est assez banal, sauf dans le cas de Pavlé Vostanic. Et pour deux raisons : premièrement, le club et l’homme se sont séparés en très bons termes et ont continué d’avoir des rapports très cordiaux ; deuxièmement, à l’époque, le coach avait pour adjoint Zivko Slijepcevic qui est aujourd’hui son coordinateur sportif à Trélissac, formation qui rend donc visite au BF 41, ce samedi aux Allées. « J’ai passé deux saisons et demie à Blois et j’en garde de très bons souvenirs, assure Vostanic. Quand je suis arrivé en février 2007, l’équipe était au bord de la relégation. Quatre mois plus tard, elle terminait 6e en CFA 2. Les deux saisons suivantes, on a réussi à pérenniser le club à ce niveau. » Sur la ville aussi, celui qui a par la suite officié à Boulogne-sur-Mer (National) et Tarbes (CFA), est admiratif. « La Loire, les châteaux, le centre-ville : Blois, c’est vraiment très beau. Et puis, je me sentais chez moi dans cette région après avoir habité vingt ans à Bourges (douze comme joueur, huit comme coach). »
Neuf ans après son départ, Vostanic dit avoir gardé des contacts avec d’anciens joueurs de l’époque (Rodrigues, Herbst, Girardin), avoir une pensée émue pour le restaurateur proche du club, Hervé Menan (décédé en 2013), et n’a que des bons mots dans la bouche en parlant du président François Jacob. « Le Blois Foot 41 lui doit tout. François Jacob lui donne énormément. Le club, c’est lui et surtout c’est sa deuxième maison. »
Affronter Blois ne semble pas pour autant être un problème. « C’est un match comme les autres (les deux équipes affichent le même bilan positif, une victoire, deux nuls). Je suis un compétiteur. Je ne fais aucun pronostic, mais j’ai juste un souhait : que les deux équipes se maintiennent en fin de saison. »
“ C’était déjà un club bien organisé ” Vostanic pourrait arriver samedi à Blois avec, dans ses valises, son coordinateur sportif Zivko Slijepcevic qui a été son adjoint au BF 41 en 2007-2008. « Je n’étais resté qu’une saison car j’avais eu une belle proposition d’Avranches (National). Mais avec Pavlé on s’est retrouvés en février dernier. C’est moi qui ai glissé son nom au président quand il s’est mis à la recherche d’un nouvel entraîneur. »
Le président en question n’a pas eu à le regretter : arrivé alors que l’équipe était dernière et traumatisée par une défaite au Mans (10-0 !), Vostanic a réussi à la maintenir à la dernière journée à la faveur d’une victoire contre Saint-Malo (1-0, but marqué à la 95e minute). « Il a pris un risque en venant chez nous et ça a payé. C’est vraiment l’homme de la situation. » De Blois, Slijepcevic garde également de bons souvenirs. « A l’époque, c’était déjà un club bien organisé et qui avait fait le choix de la formation des jeunes. Quand j’ai vu pendant mes vacances qu’on était dans la même poule, ça m’a fait plaisir. »
S’il dit également être resté en très bons termes avec François Jacob, il se souvient avoir croisé, en tant que joueur de Quimper, « Loïc Lambert quand il était à Laval, et Maurice Bouquet quand il jouait à Brest. » On le voit bien, dans le foot, on retrouve toujours d’anciennes connaissances…

Commentaires

Connectez-vous pour pouvoir participer aux commentaires.