BLOIS FOOTBALL 41

Une passion, la formation


2017-2018
News
Grincements de dents autour du PARTENARIAT

Grincements de dents autour du PARTENARIAT

Publié le 21 novembre 2017 par

Grincements de dents autour du PARTENARIAT

Article NR.

La convention de partenariat signée en 2012 entre le Blois Foot 41 (National 3) et l’AS Saint-Étienne (Ligue 1) tourne au ralenti. Pour ne pas dire au point mort. C’est en tout cas ce qui ressort des propos de François Jacob, le président blésois et de Maurice Bouquet son manager général (un ancien Vert, 1991-1993) lors de l’assemblée générale de la section locale des supporters de l’ASSE qui s’est tenue vendredi soir en présence d’Hervé Revelli. « J’ai beau signaler à l’ASSE que nous avons des jeunes régulièrement contactés par de grands clubs pros (Lyon, Monaco, Nice, Angers, Auxerre), je n’ai aucun retour, explique Bouquet. C’est frustrant et décevant. »
Dans un courriel qu’il a adressé à Roland Romeyer, le président du directoire du club forézien, Jacob s’étonne de cette situation auprès de celui qu’il considère comme son ami. « Loin de moi l’idée de faire de l’ingérence dans les affaires sportives de ton club, mais je suis surpris de voir que lorsque je reçois un fax de sollicitation de Lyon et que je vous le transmets, ma démarche est sans réponse. Je préférerais que le travail de formation effectué par le Blois Foot 41 profite à l’ASSE, club ami et partenaire, plutôt qu’à ses concurrents. Il serait peut-être judicieux que tu en parles avec tes responsables du recrutement chez les jeunes. »
“ Il n’y a pas qu’ici que j’entends ça… ” Sollicité pour donner son avis sur la question, Hervé Revelli a promis d’aller voir Romeyer, dès ce mardi, avec la copie du courrier, mais sa réponse ne laisse guère d’espoirs dans l’immédiat. « Je vais représenter le club dans toute la France et malheureusement, il n’y a pas qu’à Blois que j’entends ça ! Partout, on me tient le même discours. Il serait peut-être bon qu’on revoit notre cellule de recrutement. »
A ce jour, le partenariat s’est limité à la venue de techniciens stéphanois (Julien Sablé, à l’époque directeur du centre de formation ; Jérémie Janot, entraîneur des gardiens) pour diriger une séance à Blois et dans l’autre sens à l’envoi d’éducateurs du Blois Foot 41 pour assister à des séances au centre de formation.

Commentaires

Connectez-vous pour pouvoir participer aux commentaires.